Skip links
Site destiné aux résidents du Canada
Safoni

Star System - Sanofi

La glycémie :
une variable à contrôler

Votre glycémie est la quantité de glucose dans le sang, habituellement exprimée en millimoles par litre (mmol/l), et elle varie tout au long de la journée. C’est cette variation et ses causes qui font du diabète une maladie aussi complexe.

Gestion

Afin de découvrir comment et surtout pourquoi votre glycémie fluctue, vous devez régulièrement en faire la mesure à des moments-clés de la journée à l’aide d’un glucomètre tel que le BGStar qui est très facile à utiliser ou le iBGStar, compatible avec les iPhone et iPod Touch.

Les glucomètres ont été grandement améliorés depuis leur création dans les années 1980. Leur utilisation était beaucoup plus compliquée et le résultat mettait beaucoup plus de temps à s’afficher. Aujourd’hui, ces appareils sont rapides, compacts, perfectionnés et moins coûteux. Ainsi, le glucomètre BGStar est doté d’un grand écran rétroéclairé et le iBGStar se connecte à votre iPhone ou iPod Touch. De plus, les appareils actuels exigent une quantité moins grande de sang, sans compter que la lancette et l’aiguille, qui servent à prélever l’échantillon sanguin, sont beaucoup plus petites.

La glycémie à jeun (GAJ)

C’est le taux de glucose sanguin mesuré alors que vous n’avez rien mangé depuis au moins 8 heures (p. ex., avant le déjeuner).

La glycémie préprandiale

Elle est mesurée juste avant de manger.

La glycémie postprandiale (GPP)

Il s’agit du taux de sucre dans le sang mesuré après un repas. Vous devez mesurer la GPP 2 heures après avoir avalé la première bouchée de votre repas, et non 2 heures après être sorti de table.

L’importance de la GAJ et de la GPP sur l’hémoglobine glyquée (HbA1c)

La GAJ et la GPP ont toutes deux un effet déterminant sur le taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c, aussi appelée A1c), une composante sanguine qui indique votre glycémie moyenne au cours des 2 à 3 derniers mois. Cette analyse de sang ne peut être réalisée qu’en laboratoire et 50 % de la valeur obtenue est le reflet de votre glycémie des 30 derniers jours.

Les glycémies préprandiale et postprandiale ainsi que la HbA1c sont toutes les trois importantes pour la maîtrise de votre diabète et ont des valeurs cibles recommandées.

Les cibles glycémiques

L’Association canadienne du diabète recommande de garder la glycémie à l’intérieur de valeurs cibles . Vous devez faire en sorte que votre glycémie se situe le plus possible à l’intérieur de la plage des valeurs cibles recommandées, ce qui peut réduire les risques de complications plus graves du diabète (problèmes aux yeux, aux pieds, aux reins, au système nerveux, au cœur et aux vaisseaux sanguins). Le tableau ci-dessous présente les valeurs extrêmes visées. Votre professionnel de la santé peut vous indiquer des valeurs cibles plus précises.

Cibles glycémiques recommandées par l’Association canadienne du diabète pour les patients diabétiques

D’après les analyses sanguines effectuées en laboratoire D’après les résultats affichés sur votre glucomètre
HbA1c * Glycémie à jeun/ avant les repas Glycémie 2 heures après un repas
Cible pour la plupart des diabétiques Pas plus de 7,0 % De 4,0 à 7,0 mmol/l De 5,0 à 10,0 mmol/l (de 5,0 à 8 mmol/l si le taux d’HbA1c cible n’est pas atteint)

*Taux de HbA1c ou hémoglobine glyquée

Comment faire pour atteindre les cibles glycémiques : la gestion des tendances glycémiques

La gestion des tendances glycémiques est une méthode en 5 étapes pour mieux comprendre le lien logique entre votre glycémie et votre plan de traitement. Conçue pour vous aider à atteindre vos valeurs glycémiques cibles afin de réduire les risques de complications du diabète, elle permet de constater les conséquences, sur votre glycémie, des décisions que vous prenez au quotidien.

Le site STARsystem propose un outil de gestion des tendances qui peut vous aider à réaliser les 5 étapes de la méthode.

Les 5 étapes

  1. Registre
    Pendant 3 jours, notez votre glycémie avant les repas, 2 heures après avoir commencé à manger et au coucher.
  2. Revue et reconnaissance
    Revoyez les valeurs inscrites pour votre glycémie, surlignez toutes celles qui se situent en dehors des limites cibles fixées et essayez de voir si une tendance se dégage pour vos valeurs maximales et minimales.
  3. Raison
    Tentez de comprendre si la raison de ces tendances est liée à votre alimentation, à la prise de médicaments, au stress, à l’activité physique ou à vos habitudes de sommeil.
  4. Retrait
    Faites les changements nécessaires pour éliminer ces tendances, une à la fois, dans l’ordre suivant :
    • Premièrement – éliminez les valeurs glycémiques faibles (toute tendance se soldant par une glycémie inférieure à 4 mmol/l);
    • Deuxièmement – éliminez les valeurs glycémiques élevées obtenues avant le déjeuner ou avant les repas (toute tendance se soldant par une glycémie supérieure à 7 mmol);
    • Troisièmement – éliminez les valeurs glycémiques élevées obtenues après les repas (toute tendance se soldant par une glycémie supérieure à 10 mmol/l lorsqu’elle est mesurée 2 heures après le début du repas).
  5. Réévaluation
    Procédez à une nouvelle évaluation en vérifiant votre glycémie à des moments précis pour voir si vous avez réussi à éliminer ces tendances.
Prenez le temps de bien noter vos mesures de glycémie.

Prenez le temps de bien noter vos mesures de glycémie.

L’autogestion de la glycémie est très importante, car elle vous permet de voir avec plus de précision comment votre glycémie fluctue au cours de la journée. Selon ces fluctuations et le plan de traitement qui vous a été prescrit, les membres de votre équipe de soins et vous pourrez déterminer quels sont les meilleurs moments pour mesurer votre glycémie afin d’améliorer votre taux d’HbA1c et de réduire le risque d’apparition des complications du diabète.

En maîtrisant la gestion des tendances, vous serez en mesure de mieux maîtriser votre diabète, c’est-à-dire atteindre vos valeurs glycémiques cibles et ainsi possiblement prévenir les risques de complications liées au diabète. En ayant une bonne connaissance de votre glycémie, les membres de votre équipe de soins et vous-même pourrez prendre des décisions éclairées en ce qui concerne votre plan de traitement.

Si vous avez du mal à comprendre d’où viennent les tendances qui se soldent par des valeurs glycémiques situées à l’extérieur des limites prescrites, consultez un membre de votre équipe de soins.

Que se passe-t-il si je n’atteins pas les valeurs cibles?

Lorsque la glycémie chute sous la valeur normale de 4 mmol/l, on parle d’hypoglycémie. Cela peut se produire chez les personnes qui prennent des médicaments pour stimuler la production d’insuline par le pancréas ou chez celles qui prennent de l’insuline. Dans le cas contraire, c’est-à-dire quand la glycémie dépasse les valeurs cibles, il s’agit d’hyperglycémie.

L’hypoglycémie

L’hypoglycémie peut se produire lors des situations suivantes :

  • Niveau accru d’activité physique
  • Vomissements ou diarrhée
  • Jeûne et prise des doses entières de médicaments antidiabétiques
  • Alimentation insuffisante
  • Repas sautés ou pris plus tard que d’habitude
  • Prise d’une trop forte dose de médicaments
  • Consommation d’alcool

Il existe divers stades d’hypoglycémie : légère, modérée ou grave.

L’hypoglycémie légère ou modérée peut causer les symptômes suivants :

  • Tremblements
  • Palpitations (battements cardiaques rapides)
  • Transpiration
  • Anxiété
  • Faim
  • Nausées
  • Picotements
  • Difficulté
  • Confusion
  • Faiblesse
  • Somnolence
  • Changements de la vue
  • Élocution laborieuse
  • Mal de tête
  • Étourdissements

Il se peut qu’une hypoglycémie se produise durant votre sommeil. Les symptômes peuvent alors être différents et comprendre les suivants :

  • Sommeil agité
  • Cauchemars
  • Transpiration nocturne
  • Sommeil entrecoupé
  • Mal de tête au réveil

Mesures à prendre si vous pensez que vous faites une réaction d’hypoglycémie :

  • Vérifiez votre glycémie. Si vous êtes incapable de mesurer votre glycémie et que vous croyez faire de l’hypoglycémie, traitez vos symptômes.

Si votre glycémie est inférieure à 4 mmol/l, mangez un glucide (un sucre) qui agit rapidement :

  • 15 g de glucose sous forme de comprimés
  • 15 ml (3 c. à thé) de sucre dissous dans de l’eau
  • 175 ml (¾ tasse) de jus ou de boisson gazeuse ordinaire (et non diète)
  • 6 bonbons Life Savers®
  • 15 ml (1 c. à soupe) de miel

Revérifiez votre glycémie 15 minutes plus tard. Si elle demeure inférieure à 4 mmol/l, répétez la prise de glucides.

Après que votre glycémie ait remonté pour dépasser 4 mmol/l, vous devez manger dans l’heure qui suit. Si l’heure du prochain repas approche, ne vous inquiétez pas. Par contre, si aucun repas n’est prévu dans l’heure qui suit, prenez une collation composée de glucides et de protéines pour vous permettre de tenir jusqu’au prochain repas.

Exemples de sources de glucides :

  • Une tranche de pain
  • ½ tasse de céréales
  • 7 craquelins

Exemples de sources de protéines :

  • 30 g de fromage (cube de 2,5 cm [1 po])
  • ¼ tasse de noix
  • 2 c. à soupe de beurre d’arachide

L’hypoglycémie grave se produit quand votre glycémie est inférieure à 2,8 mmol/l. En pareil cas, vous pourriez avoir besoin de l’aide d’une autre personne pour vous donner un traitement et vous pourriez perdre connaissance.

Si vous faites une crise d’hypoglycémie grave (glycémie inférieure à 2,8 mmol/l), vous devez prendre 20 g de glucose sous forme de comprimés sans délai. Il faut absolument que les membres de votre famille et vos amis sachent quoi faire si jamais vous vous évanouissez en raison d’une crise d’hypoglycémie grave. Dans certains cas, une injection de glucagon pourrait s’imposer.

L’hyperglycémie

L’hyperglycémie peut se produire dans les situations suivantes :

  • Repas excessifs ou plus copieux que d’habitude
  • Omission d’une dose de médicament ou d’insuline
  • Situation sortant de l’ordinaire (p. ex., maladie, stress, événement excitant)
  • Changement d’humeur soudain (p. ex., peur, colère ou tristesse extrêmes)
  • Grossesse
  • Degré d’activité inférieur à la normale

Voici des signes d’hyperglycémie :

  • Soif extrême
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Peau sèche et rouge
  • Sautes d’humeur
  • Fatigue inhabituelle
  • Perte de poids

Quand la glycémie est très haute, votre corps tente d’obtenir de l’énergie à partir de la graisse et des muscles. Dans un tel cas, la dégradation de la graisse et des muscles produit des corps cétoniques, dont l’organisme tente de se débarrasser en les dirigeants vers les reins pour les éliminer dans l’urine. L’association de corps cétoniques et d’une glycémie élevée peut causer ce qu’on appelle une acidocétose diabétique, ce qui constitue une urgence médicale.

L’acidocétose diabétique

Si vous êtes atteint du diabète de type 2, vous avez peu de chances de vous retrouvez dans une telle situation, mais il est bon d’en être informé, au cas où. Mais si vous souffrez de diabète de type 1, les risques sont plus élevés. Vous devriez donc être en mesure de vérifier la présence de corps cétoniques à la maison. Pour ce faire, vous pouvez procéder à un test d’urine ou utiliser un glucomètre permettant de mesurer les corps cétoniques.

Les symptômes de l’acidocétose diabétique comprennent, entre autres :

  • Besoin fréquent d’uriner ou soif qui dure plus d’une journée
  • Fatigue
  • Nausées et vomissements
  • Raideur ou endolorissement des muscles
  • Confusion
  • Respiration rapide
  • Haleine à l’odeur « fruitée »
  • Mal de tête
  • Perte de connaissance
  • Difficulté à respirer en position allongée
  • Douleurs abdominales

L’acidocétose diabétique est une urgence médicale. Si vous pensez en avoir des symptômes, faites-vous conduire à la salle d’urgence la plus proche ou appelez immédiatement une ambulance.

S'inscrire au STARsystem

  • BGStarMC

    Mesurer votre glycémie est maintenant très simple. Le BGStarMC ne requiert qu’un tout petit échantillon de sang, possède un grand écran rétroéclairé facile à lire et bien plus. Obtenez-le gratuitement à votre pharmacie!

    En savoir plus
  • iBGStarMC

    Le glucomètre iBGStarMC vous permet non seulement de mesurer votre glycémie avec précision, mais également d’accéder à une foule de données quand il est connecté à votre iPhone ou votre iPod Touch. Consultez vos tendances, votre journal de bord, vos statistiques et bien plus. Maintenant, vous pouvez gérer votre glycémie n’importe quand, n’importe où.

    En savoir plus
  • Application de gestion du diabète iBGStarMC

    pour iPhone et iPod Touch

    Offerte gratuitement, l’application de gestion du diabète est un outil de gestion à utiliser avec le glucomètre iBGStarMC. Cette application vous permet de télécharger automatiquement vos résultats et de consulter des rapports de façon interactive, entre autres. Vous pouvez ainsi prendre des décisions plus éclairées concernant votre diabète.

Votre système

STARsystemMC

Inscrivez-vous à STARsystemMC

1 888-852-6887

Trouvez les réponses à vos questions.
Appelez un spécialiste qualifié chez STARsystemMC ou visitez les pages Foire aux questions ou Communiquer avec nous.

1 888 852-6887

Appelez un spécialiste qualifié chez Sanofi ou visitez les pages Foire aux questions pour plus d’informations.
 

Dernière mise à jour: 18-02-2016

À partir du 1er janvier 2015, STARsystemMC se préparera à offrir un site public permettant à un plus grand nombre de personnes d'obtenir de l'information sur le diabète. Pour des raisons de confidentialité, les services de coaching santé et d'évaluation de l'état de santé seront retirés du site.

Pour plus d’information, svp contacter notre service client Sanofi Diabète au 1-888-852-6887

Fermer

Nous allons maintenant vous rediriger vers notre site anglais.

Le contenu de votre panier sera supprimé.

Cliquez sur 'Annuler' pour compléter votre achat sur le site français.

Continuez Annuler